Le système financier traditionnel avait initialement ignoré les cryptomonnaies avant de simplement s’en méfier. Puis, les années passant, alors que lesdites cryptomonnaies devenaient un peu plus incontournables à chaque jour qui passait, les instances financières privées, progressivement, se seront ralliées à leur cause. L’économie réelle a accepté les cryptomonnaies comme moyen de paiement, même si cela n’est pas encore généralisé. Mais, depuis récemment, les banques et les gestions d’actifs s’abandonnent eux aussi sans réserve au BTC entre autres cryptos. Il n’est alors pas question de petites structures, mais d’organismes financiers comptant parmi les plus réputés au monde.

Qu’est-ce que la US Bank ?

Aux États-Unis, l’US Bank est considérée comme la cinquième plus grosse banque nationale qui puisse exister. Celle-ci a toujours eu recours aux moyens de gestion financiers classiques et ne se sera que peu prononcé sur les cryptomonnaies. Jusqu’à une date récente tout du moins.

En effet, la cinquième plus grosse banque du pays accepte aujourd’hui le Bitcoin, le Litecoin ainsi que le Bitcoin Cash parmi ses actifs financiers. Cette annonce a alors sonné comme une nouvelle victoire pour le milieu des cryptomonnaies qui n’en finit pas de faire de nouvelles conquêtes institutionnelles.

Cet engouement pour la crypto, dans le milieu de la gestion financière et de la banque, n’a cependant rien de nouveau. Les cryptomonnaies, et le Bitcoin en particulier, sont réputés comme des investissements particulièrement lucratifs desquels ne sauraient se détourner les acteurs financiers américains.

Ce qu’implique la présence de cryptomonnaies à la US Bank

En proposant à ses clients des actifs en cryptomonnaies, l’US Bank se fait le relais de ces dernières au point de devenir leur plus gros promoteur. Que des acteurs économiques réputés fiables en viennent à s’abandonner au BTC, ou Litecoin ou bien encore au Bitcoin Cash constitue en soi un gage de confiance considérable.

Lire aussi : LITECOIN / BITCOIN : Quelles différences ?

Beaucoup d’investisseurs se sont éloignés des cryptomonnaies en craignant la versatilité de leurs cours. Pourtant, les meilleures cryptomonnaies du marché sont réputées non seulement pour leur stabilité, mais aussi pour la tendance haussière de leurs cours. Les investisseurs sont alors sans cesse plus nombreux à s’intéresser à la blockchain et à ce que permet cette technologie révolutionnaire. Surtout maintenant que des banques réputées s’y intéressent elles aussi.

La paroi entre finance traditionnelle et milieu des cryptomonnaies est sans cesse plus fine et poreuse. Chaque nouvel acteur bancaire cédant à l’appel de la crypto, alors, contribue à faire s’effondrer cette paroi. La blockchain avait vocation à s’émanciper du système bancaire ; elle s’apprête aujourd’hui à s’y substituer.

Les projets de l’US Bank en matière de cryptomonnaies

Au regard des potentialités derrière le Bitcoin, le Litecoin et le Bitcoin Cash, l’US Bank ne compte pas s’arrêter là. On n’entre jamais que d’un pied dans l’aventure crypto. Aussi, même si ses cadres n’ont encore donné aucune date, l’US Bank s’apprêterait à rajouter l’ETH à son panier d’actifs en cryptomonnaies.

Pour l’instant, les cryptomonnaies restent considérées comme des actifs financiers ou des investissements et non pas comme des monnaies à part entière. Mais viendra peut-être un jour où celles-ci finiront par être reconnues comme équivalentes au dollar au même titre que cela se pratique au Salvador. Sans le savoir, les banques américaines pourraient devenir le cheval de Troie des cryptomonnaies dans l’économie du pays.